Participants
- François H., qui me fait découvrir ce jeu abstrait issu de ma ludothèque,
- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Voici quelques mois que Transfer se reposait dans ma ludothèque et que je remettais systématiquement à plus tard l'instant de tester ce jeu abstrait, aux allures un peu kitsch, et que l'on devinait malin et intéressant.
La venue de François, dans l'idée de tester plusieurs jeux à 2, se révèle le moment opportun pour réaliser une séance de céouverte, sachant que le webmaster de Jeuxsoc connaît fort bien ce petit jeu.


François en plaine réflexion devant le plateau coloré de Transfer...

La partie se poursuit de manière sympathique, et je ne suis pas mécontent de parvenir à réaliser 2 alignements en peu de temps !
Je commence alors à m'emballer, persuadé avoir compris le jeu... Naïf , que je suis !

François, par de savantes et efficaces phases de réflexion, crée alors un alignement que je ne pouvais pas contrer (les groupes de couleur indissociables commencent à imposer des contraintes sur les actions). Il se retrouve en position favorable pour l'emporter : 3 à 2. S'il réussit un ultime alignement, c'est dans la poche.

Les 5 derniers tours sont très tactiques et il devient très difficile de ne pas se mettre en position délicate : tout déplacement de pions engendre une nouvelle configuration qui ressemble à la précédente, mais qui inéluctablement conduit à la fin de partie...
Le plateau semble figé, mais c'est un leurre que me prouvera François lorsqu'il achèvera cette partie, sans que je parvienne à marquer le moindre points supplémentaire...

 

François m'expose brièvement les règles de ce petit jeu et nous attaquons rapidement cette partie initiale.

Je pense rapidement que je devrais tenter de créer des blocs de 2 pions dans chaque couleur, de mon côté, sur chacune des lignes, ce qui devrait m'être utile par la suite.
Ce raisonnement de débutant trouve ses limites en 2 tours, lorsque François parvient à réaliser son premier alignement vert foncé, sans que j'ai vu venir le coup... Il est clair, à présent, que le fait de pouvoir décharger le curseur adverse où on le souhaite, interdit de trop se baser sur ce que l'on vient de créer juste à son extrémité...


Une vue rapprochée du plateau dès l'entame de la partie...


La configuration finale du jeu : parfaitement symétrique, mais inversement proportionnel...

 

Décompte final
François gagne la partie avec un total de 5 points contre 2 pour votre serviteur.

Débriefing
Cette partie de découverte m'a permis de faire la connaissance d'un jeu basique, aux mécanismes beaucoup plus subtils qu'ils en ont l'air au démarrage...
Le principe de poussée est séduisant et les techniques pour contraindre l'adversaire à travailler pour vous semblent exister et se révéler petit à petit.

J'ai bien apprécié jouer à ce jeu, même si son côté un tantinet répétitif et sa simplicité n'ont pas enthousiasmé de manière démesurée votre serviteur, qui s'affirme comme un amateur de plus en plus difficile et qui prend son pied sur des jeux complexes avec un matériel élaboré, essentiellement sur des jeux de placement et de gestion.

Néanmoins, Transfer est un très bon jeu d'apéro que Julie va certainement découvrir ces prochains jours....