Participants
- Julie, habituée à faire le tour de Lyon en 80 heures...,
- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Une partie du Tour du Monde en 80 jours afin de reposer nos neurones ludiques et se faire plaisir sur un jeu un poil méconnu, tendance Avé Cesar, et qui n'a rien à envier à son médiatique compère.
Une relecture des règles rapide et c'est parti...

Je commence la partie avec 3 cartes Diligence, ce qui tombe bien vu que le moyen de transport initial est la ... Diligence. La rose des vents est là pour bientôt nous faire monter à dos d'Eléphant et en Bateau. Le Train sera pour plus tard, et c'est une bonne chose, puisque les cartes rouges se font attendre...
Julie me rattrape, me double même, et le propre de ce jeu nous revient alors à la mémoire : on avance pour mieux reculer grâce aux fameuses cartes d'événements et au cartes menottes que votre adversaire ne se gêne pas pour sortir devant votre pion.

La suite de la partie nous amène ensemble auprès du fatidique passage des 3 cases menottes, après lesquelles il faut poursuivre avec seulement 2 cartes en main (défausse de 1 carte par tour le cas échéant).
Et, comme par hasard, chacun de nous s'en donne à coeur joie pour sortir les cartes menottes quand l'adversaire n'a plus que 2 cartes en main. Gnarff, gnarff...

La fin de partie est un peu confuse, puisque nous nous interrogeons sur le bien fondé de cette règle imposant un quota maximal de 2 cartes : comment avec 2 cartes finir un parcours sans être sûr du moyen de transport, en étant à la merci de cartes menottes et en ayant toutes les peines du monde à piocher des cartes roses des vents ?
Julie a, semble-t-il trouvé la solution : épuiser sa main de cartes, ce qui donne droit d'avancer de 5 cases (et donc s'extraire de la zone dangereuse des 3 cases menottes), puis piocher 5 nouvelles cartes, dites de récompense. Certes, il faut accepter ensuite de se défausser de 3 cartes, à raison d'une par tour, mais, au moins, un choix est possible quant aux cartes conservées.

Décompte final
Julie gagne brillamment cette partie en appliquant son stratagème final d'épuisement de son stock de cartes.

Débriefing
Ce jeu est intéressant, c'est indéniable. Cependant, il faudrait s'assurer de la véracité du point de règle concernant la fin de partie. Il est certain qu'il est très difficile à 2 joueurs de finir le parcours avec 2 cartes. Qu'en serait-il alors à 6 joueurs ? Je n'ose même pas imaginer la cabale qui doit se mettre en place contre le joueur en tête...

Pour ceux qui ne connaisse pas ce jeu, nous vous le conseillons vraiment, surtout que le thème est relativement bien rendu (particulièrement la dernière phase qui coïncide avec les difficultés du héros de Jules Vernes).