Participants
- Jérôme, qui ne rechigne jamais à faire une partie de Age of Steam, assurément l'un de ses jeux préférés,
- Charles, nouveau venu aux Ludophiles, et qui réside à Fontaines ; bienvenue !
- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ayant une formidable envie de tester prochainement les nouvelles cartes de jeu conçues par l'équipe Warfrog, je propose à mon entourage une partie d'Age of Steam, version classique, histoire de se remettre dans les mécanismes et de pouvoir aborder les nouvelles cartes une prochaine fois.
Accueil chaleureux de la part de Jérôme et de Charles, un nouveau venu parmi nous, qui a passé des heures à jouer à Junta ou Fief, sans oublier Full Metal Planete. C'est dire qu'il devrait bien recevoir Age of Steam...

Autant le dire tout de suite : nous allons jouer une partie en commettant une énorme erreur tout au long de la partie. Cette erreur, élucidée le lendemain de la partie, est la suivante :
Nous avons considéré qu'une petite ville était reliée au réseau d'un joueur dès qu'une tuile de voie était posée à côté et non dessus. Ainsi, il nous a été plus facile de convoyer les marchandises. En revanche, en fin de partie, pour le décompte lié aux nombre de tronçons de voie, nous n'avons pas compté les tuiles qui ne reliaient pas "réellement" les petites villes.

Bien entendu, cette erreur, impardonnable vu que nous avions Jérôme et moi deux parties au compteur relatées au printemps sur ce même site, influe de manière substancielle sur les résultats. Aussi, les scores ne reflètent que la partie comme elle s'est déroulée, en aucun cas, ceux-ci sont à considérer comme des références.


La configuration initiale du jeu, avec les pions violets pour Jérôme, les jaunes pour Charles et les verts pour Ludo le gars...


Une vue du plateau alors que celui-ci se divise en 3 zones verticales : à gauche le réseau jaune de Charles, au centre le mien et à droite le réseau violet de Jérôme...


Plus la partie avance, plus la situation de Charles et difficile : au bord de la banqueroute, il ne peut pas rivaliser lors des enchères pour l'ordre du tour et se retrouve contraint d'acheminer que des marchandises placées près de leur point de départ (peu de locomotives)...


Une vue de notre grossière erreur, très préjudiciable à mon décompte final : autant les 2 petites villes ci-dessus me permettent d'acheminer des marchandises, autant elles ne seront pas comptées pour le décompte des tronçons :-(


Une autre vue du plateau en fin de partie...


Charles réfléchit aux constructions qu'il va essayer de développer, sachant que s'il n'est pas encore à cours d'argent, cela ne saurait tarder...


Une vue des 2 fiches de positionnement lors du 4ème tour de jeu...


Une vue générale, alors que les marqueurs verts et violets fleurissent sur le plateau : conscients que l'on a à peu près exploité tout ce qui se trouvait dans notre zone, Jérôme s'étend dans ma zone et je m'étends chez Charles...


Une vue globale du plateau une fois la partie terminée...


La configuration finale des 2 fiches de positionnement : avec 2 locomotives de moins que nous, Charles ne pouvait pas espérer grand chose ; en revanche, ses titres émis, comme les miens, font clairement les affaires de Jérôme, qui a très bien géré son capital tout au long de la partie...

 

Décompte final
Jérôme remporte cette partie avec un total de 112 points, devant Ludo le gars avec 105 points et Charles avec 50 points.
Le détail est le suivant :

 
Piste de revenus
Liaisons
Titres émis
Total
Jérôme
36 (soit 108 PV)
28 (soit 28 PV)
8 (soit -24 PV)
112
Charles
21 (soit 63 PV)
20 (soit 20 PV)
11 (soit -33 PV)
50
Ludo le gars
38 (soit 114 PV)
18 (soit 18 PV)
9 (soit -27 PV)
105

Pour information, il reste 65 dollars à Jérôme, 57 dollars à Ludo le gars et 12 dollars à Charles.

Débriefing
Comme c'est dommage ! Pour un jeu que l'on ne sort pas très souvent, faute de temps et d'apprentissage des règles, nous nous sommes bêtement fourvoyés dans la connexion des petites villes !!! Comme la partie s'est déroulée en totalité comme ceci, personne n'en a vraiment souffert, mais cela modifie certainement le niveau des scores er le faible nombre de titres émis. Donc, le plus important est de discuter de la configuration à 3 joueurs plutôt que de parler des écarts :
- A 3 joueurs, si l'un d'entre eux est un peu "largué", le système d'enchères ne fonctionne plus. En effet, celui qui est à cours d'argent ne peut pas investir dans les enchères et les deux seuls joueurs qui le peuvent sont aussi ceux qui sont en tête et il leur est impossible de faire "monter" l'autre, puisque les deux paieront. Résultat : si je paie 18 dollars, je suis premier joueur et si tu paies 17 tu es second... Cela est moyen surtout lorsque cela revient à chaque tour !
- Il semble qu'à 3 joueurs, les chamailleries soient moindres qu'à 4 ou 5. Même si ceci est normal (le plateau est toujours aussi grand), cela est décevant, puisque l'on joue dans son coin pendant les 2/3 de la partie.

Au niveau des tuiles, juste une remarque pour dire que je me suis encore fait avoir : aucun aiguillage n'existe ! A partir d'un côté de l'hexagone, il n'y a qu'une seule voie possible. Cela m'a encore coûté assez cher lorsque j'avais misé sur l'action First Build pour passer dans la zone de Jérôme. Je n'ai pas pu en bénéficier, dommage...

Le jeu est toujours aussi bon, mais il faudra vite que j'y rejoue pour ne pas commettre le même style d'erreur la prochaine fois :-(